Chapitre suivantIndex des CoursChapitre 1

Présentation d'Internet   

 

Internet, c'est quoi ?

Internet (InterNetworks) est un réseau de réseaux. Autrement dit, il connecte divers réseaux dans le monde, depuis le réseau téléphonique de " monsieur tout le monde" jusqu'au réseau de l'armée américaine. Monsieur Dupont peut s'y connecter au même titre que le président de la république américaine. Tous les ordinateurs peuvent être utilisés, dès qu'ils acceptent les règles de communication (protocoles) TCP/IP.

Internet est un réseau d'informations. Il est riche des informations contenues dans chaque ordinateur (plus d'un million de machines). On estime à environ plusieurs dizaines de millions le nombre de machines connectées à l'Internet. Il y a tout et n'importe quoi. En plus de l'interconnexion des réseaux et pour faciliter l'accès aux documents, des liens reliant des documents sont mis en place, grâce à la technologie de l'hypertexte: c'est le fameux WWW  (World Wide Web) qui forme une toile mondiale. 

Internet est une communauté. Les membres s'échangent du courrier, participent à des forums. Internet se compose de millions d'individus qui se retrouvent sur le Net pour échanger, coopérer, informer...

Quelle est la différence entre Internet et un service en ligne ou un BBS ?

Un service en ligne (OnLine) d'un fournisseur particulier offre des services tels que les forums, les bibliothèques de téléchargement, la messagerie électronique, la consultation de base de données, les services d'information... Certains offrent en plus des passerelles vers l'Internet.

Un BBS (Bulletin Board Systems) ou babillards sont des serveurs télématiques haute vitesse en mode caractères (souvent ANSI). Ils proposent les mêmes services qu'un service en ligne. On y accède souvent sans abonnement. Il faut remplir le questionnaire de départ. On accède au BBS par le RTC.

La qualité d'un service en ligne ou d'un BBS dépend du " sysop " (opérateur) qui définit et administre le serveur.

Les coûts de télécommunications à moyenne et à longue distance étant trop importants, des noeuds d'accès se développent localement et certains BBS s'interconnectèrent pour s'échanger de l'information. Ce fut le cas, par exemple, de FidoNet et de UseNet.

Internet offre les services d'une communauté d'utilisateurs. Il n'y a pas Un fournisseur de services Internet. Il n'y a pas Un administrateur.

En fait, le minitel, le BBS et l'Internet offrent tous du On Line. Les différences essentielles sont l'interface (texte, graphique, ...), les outils et les services, la masse d'information auquel nous avons accès, les types d'accès, le coût et bien sûr la philosophie.

Qui fut à l'origine d'Internet ?

En 1969, l'agence DARPA (Defense Advanced Researche Project Agency) dépendant du DOD (Department Of Defense), développa le réseau ARPANET avec 4 noeuds. Désirant constituer un réseau fiable, résistant aux attaques ennemies (si l'un des noeuds venait à être détruit) et un maillage important au niveau des Etats-Unis, l'agence travailla étroitement avec les centres de recherche universitaire à la définition de l'architecture de communication et à la réalisation d'une technologie d'interconnexion.

En 1972, ce fut le début des spécifications de la pile de protocoles de spécification TCP/IP.

Au début des années 80, la suite de protocoles TCP/IP s'implantaient sur les différents équipements. En 1983, TCP/IP était utilisé partout sur ARPANET.

Le nombre croissant de sites connectés va conduire l'agence, pour des facilités de gestion, à diviser le réseau en deux: MILNET pour les sites miltaires et ARPANET pour les sites non militaires. Ces deux réseaux restent toutefois reliés entre eux.

La NSF (National Science Foundation) désirant mettre à la disposition des chercheurs ses super-calculateurs du futur NCSA (National Center for SuperComputing Applications) et relier ses grands centres informatiques, développa son propre réseau: NSFNET. Ce réseau reliait différents réseaux régionaux. Les chercheurs passèrent de ARPANET au NSFNET.

Quelle est la taille d'Internet ?

Internet est un réseau planétaire. Il connecte des réseaux US, Européens, asiatiques, africains... Sa croissance est fulgurante. Chaque jour, de nouveaux réseaux; chaque jour, de nouveaux utilisateurs. Pour avoir les statistiques sur Internet: http://www.nic.fr/

Pourquoi une telle croissance de l'Internet ?

La croissance de l'Internet est du à:

* la taille de la communauté Internet (un message peut être lu par des millions de lecteurs) et l'esprit de coopération qui y règne;
* la richesse des services offerts:
- Connexion à distance;
- Transfert de fichiers;
- Courrier électronique;
- News;
- Conversation interactive;
- Recherche documentaire;
* l'adoption de la suite de protocoles TCP/IP;
* la disponibilité des logiciels Internet en freeware ou en shareware;

Comment ça marche ?

Différentes fonctions doivent être réalisées dans l'échange d'information entre deux processus en vue de leur coopération. Une architecture de communication a été définie.

Les fonctions sont regroupées en groupes logiques appelés couches. Deux catégories existent: les couches s'occupant du transport de l'information et les couches s'occupant du traitement de l'information.

Chaque entité d'une couche dialogue avec une entité correspondante via un protocole qui décrit les unités de données échangées et les règles de communication.

Ainsi, une pile de protocoles est mise en oeuvre sur chaque équipement participant à la communication.

L'ISO a défini un modèle de référence pour les architectures de communication connu sous le nom du modèle OSI.

Pourquoi Internet fut très lié à Unix ?

Parmi les universités connectées, il y a le site de Berkeley. Les chercheurs de ce centre travaillaient au développement d'un système d'exploitation: UNIX. La structure de ce système allait intégrer les différents éléments réseau. Ainsi, soutenu par DARPA, le centre BSD (Berkeley Software Distribution) diffusa la version d'UNIX intégrant l'architecture TCP/IP.

Internet est-il robuste ?

Internet est très robuste. Cela est du à sa simplicité et son algorithme de routage dynamique. Si une liaison est défectueuse, d'autres liaisons sont empruntées par l'information. Toutefois, les accès à certains serveurs risquent d'être très difficiles à certains moments.

Où trouve-t-on les standards relatifs à l'Internet ?

Les standards sont publiés sous forme de documents appelés RFC (Requests For Comments). Certains sont uniquement pour l'information (FYI). La liste peut être consultée par le Web à: http://ds.internic.net/ds/rfc-index.html. Pour obtenir un RFC, utilisez la messagerie électronique (SERVICE@NIC.DDN.MIL subject: RFC numéro (ex. RFC 1034) ou utilisez ftp anonymous sur FTP.INRIA.FR ou FTP.JUSSIEU.FR. La liste des RFC est dans le fichier rfc-index.

Comment Internet arriva en France ?

Internet arriva en France dans les années 80 à l'initiative de l'INRIA et du CNAM. L'INRIA va être un acteur important dans le développement de l'Internet, de telle façon qu'il devient NIC pour la France. L'association Fnet (devenue S.A. EUNet) fut créée.

En 1992, ce fut la création de Renater (Réseau National de Télécommunications pour l'Education et la Recherche) par le CEA, EDF, le CNRS, le CNES, l'INRIA et le ministère de l'Enseignement supérieur.

En 1994, un noeud de connexion entre opérateurs Internet français est mis en place: le GIX (Groupement Internet Exchange).

Comment est structuré Internet ?

L'interconnexion des différents réseaux se fait à différents niveaux. Ainsi, dans le milieu de la recherche et de l'enseignement supérieur, on peut avoir cinq niveaux de réseaux:

- le réseau local, regroupant les ordinateurs des utilisateurs et supervisé par des ingénieurs du laboratoire;
- le réseau de campus, interconnectant différents réseaux et supervisé par des ingénieurs du centre de calcul;
- le réseau régional, (RéMiP par exemple) interconnectant les différents sites (CNRS, Universités, grandes écoles...). L'opérateur est France Télécom, aidé par un comité d'experts représentant les différents sites;
- le réseau national, Renater, interconnectant les différents réseaux régionaux. L'opérateur est là aussi France Télécom.
- le réseau international, composé des différents réseaux nationaux. Les liens sont supérvisés par des structures comme Ebone (par exemple) en Europe;

Dans le cas d'entreprises ou de particuliers, des sociétés fournissent des accès à Internet, soit en utilisant des réseaux publics (RTC, Numéris, Transpac) et des liaisons spécialisées. Certaines ont leurs propres liaisons internationales.

Internet fonctionne ainsi grâce à plusieurs équipes, qui sont regroupés en deux catégories:

- Le NOC (Network Operation Center) qui installe, surveille, diagnostique, dépanne...
- Le NIC (Network Information Center) qui enregistre les accès, distribue les noms et les adresses...

Combien ça coûte ?

On entend souvent dire: " Internet est gratuit ". C'est faux. Le coût d'Internet peut se décomposer de la façon suivante:

- le coût d'accès aux serveurs;
- le coût de la communication;
- le coût des équipements;
- le coût salarial des opérateurs;

Il est vrai que certains de ces coûts (parfois la totalité) ne sont pas directement supportés par l'utilisateur. Ainsi, si on prend par exemple, le chercheur qui se connecte à partir de son laboratoire (ou l'enseignant, ou l'étudiant à partir de l'université), ces coûts sont supportés par les différents organismes dont il dépend:

- le laboratoire ou l'université pour les équipements et le fonctionnement du réseau;
- le centre de ressources informatiques pour le réseau du campus;
- les sites membres du réseau régional;
- les membres du GIP Renater;

Pour les liaisons internationales, le coût est partagé par les réseaux qui les utilisent (par exemple entre Renater et la NSF (USA).

Qui préside aux destinées de l'Internet ?

Dans les années 80, le DARPA créa un comité scientifique chargé de présider aux destinées de l'Internet: l'Internet Architecture Board (IAB). L'IAB, devenu complètement indépendant depuis, créa l'Internet Society (Isoc), personnalité juridique, chargé de publier les normes. Toute personne peut devenir membre de l'Isoc.

Le groupe qui définit les standards de l'Internet est l'Internet Engineering Task Force (IETF). L'IETF, dont les membres sont des volontaires voulant amener leurs contributions, se compose de groupes de travail répartis en 8 secteurs allant du routage à l'administration en passant par la sécurité. Les directeurs de chaque secteur et le directeur de l'IETF forment l'Internet Engineering Steering Group (IESG), chargé de piloter les groupes de travail et d'approuver les normes.

Les décisions au sein de l'IETF s'obtiennent par consensus. "En évitant les votes, on échappe aussi aux marchandages sordides du type: je soutiens ton algorithme de checksum si tu votes pour mon format d'adresse. "

L'Internet Research Task Force (IRTF) s'occupe de la recherche à plus long terme. L'Internet Assigned Numbers Authority (IANA) assigne les numéros de port (TCP, UDP).

Qui gouverne l'Internet ?

Il n'y a pas d'autorité centrale qui gouverne l'Internet. Un certain nombre d'organisations, gouvernementales ou non, participe activement au développement et à la gestion du réseau.

index des coursChapitre suivant

Révisé le :12-Jan-2004| ©2004 www.technologuepro.com