Aide à la conception d'un circuit de protection contre la polarité inverse et la surcharg

< Sujet précédent  Sujet suivant >
Index du Forum -> Forum de l'Electronique -> Electronique Analogique
AuteurMessage
China.png vivitern
Newbie



Messages : 1
Inscrit(e) le: 13/12/2017
Posté le 13/12/2017 09:45  
Aide à la conception d'un circuit de protection contre la polarité inverse et la surcharg
Il existe d'excellentes ressources sur Internet et sur ce site sur la conception de divers circuits de protection ( crowbar ). Par exemple, la réponse de Leon à une question générale sur la protection des circuits .

Je cherche un conseil un peu plus spécifique sur la sélection du type de composants et / ou de valeurs pour mon application. Je suis un peu confus à propos de l'utilisation d'un fusible standard ou d'un fusible PTC; faut-il utiliser une diode Schottky ou une simple diode de redressement ...

Actuellement, mon prototype est construit sur un circuit imprimé à 2 couches et utilise un régulateur de tension AMS1117-5.0 (SOT-223 pkg) pour 5 volts. Il utilise environ 32 mA en moyenne (fluctue entre 22 et 42 mA). Je ne suis pas sûr de ce que le courant de démarrage est ou comment le mesurer.

Basé sur la fiche technique du régulateur, avec une tension de décrochage comprise entre 1,1 et 1,3, je précise que l'appareil nécessite entre 6,3 et 15 volts. (Si j'utilise un Schottky, je devrai augmenter le minimum en conséquence.)

Ce que je voudrais accomplir est le suivant:

Protection contre l'inversion de polarité
Protection contre les surtensions et les surintensités (pièces explosives, feu, etc.)
Le fonctionnement typique utilisera 6 piles AA de série, NiMH ou alcaline (7.2 à 9V). Ceux-ci ont des capacités actuelles de 2300-2500 mAH (bien que je ne sache pas si de telles cellules peuvent réellement fournir plus de 2.3 à 2.5A).

Je voudrais que l'inversion de polarité n'endommage pas et ne nécessite pas de remplacement de fusible. Les conditions de surtension et de surintensité peuvent faire sauter un fusible. Je préférerais également un minimum de pièces et de coûts car un autre objectif de conception est de petite taille. Les composants montés en surface sont préférés.

Schéma actuel sans protection:



Ma question est donc:

Parmi les composants: diode Schottky, diode de redressement, fusible "normal" et fusible PTC; Quelle combinaison de ces suggestions (ou d'autres suggestions) répondrait le mieux à mes besoins?
Quels critères dois-je utiliser pour sélectionner les valeurs appropriées?
Il a été suggéré ici et ailleurs que doubler l'utilisation normale du courant peut être un point de départ valide pour choisir un fusible. J'ai trouvé un PTC réinitialisable Littelfuse 1210L005 Fiche technique http://www.kynix.com/uploadfiles/pdf8798/1210L005WR.pdf) qui a un courant de maintien de 50 mA et un courant de déclenchement de 150 mA, mais je ne suis pas sûr si ce sont des valeurs souhaitables.

Revenir en haut | Permalien
France.png Claudine75
Member



Messages : 238
Inscrit(e) le: 26/11/2015
Posté le 29/05/2018 15:19  
RE : Aide à la conception d'un circuit de protection contre la polarité inverse et la surcharg
I congratulate you for all the work you do and for all the knowledge you have!
Thank you also for your encouragement.

voyance par mail gratuit



Revenir en haut | Permalien

Haut de page

© 2018 Technologue pro, cours électricité électronique informatique · © 2007 - 2018 Technologue pro - Ressources pédagogiques pour l'enseignement technologique en Tunisie
Usage dans un cadre strictement académique

Technologue: cours en ligne gratuit en électricité, électronique, informatique industrielle et mécanique pour l'enseignement technologique en Tunisie et offre des cours en ligne en génie électrique, informatique, mécanique, une base de données de TP, projets fin d'études et un annuaire de ressources pédagogiques
Licence - Sitemap - Qui somme nous ? - confidentialité- Tunisie Index